Escapades nippones

Rivière Hinokinai et cerisiers à Kakunodate

Cerisiers en fleurs au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Après la visite du quartier des samouraïs de Kakunodate, il est temps de clôturer mon weekend cerisiers japonais avec la rivière Hinokinai et ses cerisiers en fleurs. C’est une balade de deux kilomètres qui m’attend, rythmée par une ambiance de festival et par une magnifique nature. Les bords de la rivière Hinokinai sont séparés en deux par une route et un pont permettant de la traverser. Cela représente la séparation entre le quartier des samouraïs au nord et le quartier des marchands au sud. Mais trêve de bavardages, partons ensemble se balader sous les cerisiers pour la toute dernière fois…

Partie sud au bord de la rivière Hinokinai

Je commence ma promenade au niveau du quartier des marchands au sud de la ville. C’est un coin très tranquille même l’après-midi, contrastant avec l’ambiance exaltée du centre-ville.

Balade sous les sakura

Deux rangées de cerisiers m’accueillent de chaque côté du petit chemin en terre au bord de la rivière Hinokinai. Des bancs ont été installés afin de permettre aux passants de se poser le temps de reprendre des forces. Pour ma part, comme vous devez vous en douter depuis mes précédents articles, ma peau est brûlée à ce stade de la journée. Je décide néanmoins de renoncer à un peu d’ombre et de continuer ma route (le courage d’une femme).

Balade sous les cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Les longues branches de cerisiers forment comme un toit au-dessus du chemin, enveloppant les quelques passants venus profiter du calme environnant. Au niveau des cerisiers, des lignes sont tendues où sont accrochés des ampoules qui s’illuminent une fois la nuit tombée.

Balade sous les cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

A ma gauche, la rivière Hinokinai ne fait pas un bruit. J’aperçois également des cerisiers sur la berge d’en face, mais les habitants du coin ne semblent pas fêter le festival des cerisiers de ce côté de la ville.

Vue sur la rivière Hinokinai à Kakunodate avec les cerisiers

Rivière Hinokinai et sakura à Kakunodate

L’eau est calme et les montagnes en arrière-plan me rappellent mon passage dans la campagne japonaise avec la ligne Akita Nairiku Jukan.

Rivière Hinokinai et cerisiers à Kakunodate

Un peu plus loin, le pont rouge qui sépare le passage au bord de la rivière Hinokinai en deux se détache de tout le reste par sa couleur.

Pont, rivière Hinokinai et cerisiers en fleurs à Kakunodate

Et il est maintenant temps de profiter un peu des fleurs…

Fleurs de cerisiers et ciel bleu

Je lève la tête et aperçois les fleurs de cerisier peindre de blanc le ciel bleu de Kakunodate.

Cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Sur le chemin, enveloppés par les sakura éphémères, je ne sais plus vraiment où donner de la tête. Les fleurs sont partout autour de moi !

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Je croise alors le chemin d’un drôle d’arbre avec une large branche en angle droit.

Cerisier avec un tronc original au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Les fleurs de cerisier poussent directement sur le bois, mais à l’instar d’un parasite, elles ne lui font aucun mal.

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Je capture quelques détails d’écorce grignotée par le temps avant de continuer.

Détails du tronc d'un cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Détails du tronc d'un cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Finalement, j’arrive à la route et au pont rouge où je peux dire au revoir à la tranquillité et bonjour aux festivités !

Partie Nord au bord de la rivière Hinokinai

En centre-ville, je retrouve les voitures, les petits stands de nourriture et de souvenirs et surtout le monde venu célébrer la floraison des cerisiers.

Festival des cerisiers à Kakunodate

Il est maintenant temps de profiter de la seconde moitié de la balade !

Rivière Hinokinai et rangées de cerisiers

Je commence tout d’abord à emprunter le nouveau chemin de terre au bord de la rivière Hinokinai. Certains pique-niquent à l’ombre du pont histoire de dire merde au soleil.

Sakura, rivière Hinokinai et pont à Kakunodate

Tandis que d’autres souhaitent profitent de ses rayons brûlants… Des fous, je vous le dis.

Vue sur la rivière Hinokinai à Kakunodate avec les cerisiers

Vue sur la rivière Hinokinai à Kakunodate avec les cerisiers

Je décide alors de prendre les escaliers menant au plus près de la rivière Hinokinai. Au soleil, certes, mais avec une vue magnifique sur les cerisiers en fleurs.

Cerisiers en fleurs au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Ils s’étendent à perte de vue, et les montagnes enneigées refont leur apparition.

Cerisiers en fleurs au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Cerisiers en fleurs au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Tout près, des musiciens jouent et chantent, acclamés par les passants. A leur côté, des caisses pleines d’alcool pour toute la durée de la journée.

Musiciens au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate pour le festival des cerisiers

La rivière remue un peu plus ici et le cadre est très reposant.

Pont et rivière Hinokinai à Kakunodate

Cela me donne même envie de tremper mes pieds dans l’eau, mais je crains malheureusement que ce ne soit pas autorisé…

Rivière Hinokinai et cerisiers japonais à Kakunodate

Rivière Hinokinai et cerisiers à Kakunodate

Il me reste encore pas mal de mètres à faire avant de terminer les deux kilomètres de sakura alors je repas tout de suite sous les cerisiers !

Comme un air de festival

Les familles et les couples sont ici de sortie ! Contrairement à la partie du côté du quartier des marchands, un petit cours d’eau traverse celle-ci avec à sa droite une route barrée permettant aux passants de circuler plus librement.

Balade sous les cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Balade sous les cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Des pétales de cerisiers viennent s’échouer dans la mousse et s’amonceler dans la terre.

Pétales de cerisier sur de la mousse à Kakunodate

Pétales de cerisier dans la terre à Kakunodate

D’ailleurs, je pensais me lasser des cerisiers après en avoir vu autant en deux jours, mais il se trouve que… non. Je capture des images magnifiques, pleines de couleurs et de vie. Les arbres se ressemblent mais le résultat est toujours différent !

Balade sous les cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Quand je parlais de couleurs, je parlais pas de pulls orange ou jaunes d’ailleurs vous vous en doutez…

Balade sous les cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Les pétales de cerisier s’envolent doucement dans le ciel, et j’observe les fleurs en déclenchant avec joie.

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Les branches s’entrelacent, les arbres ne faisant plus qu’un.

Sakura au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Les fleurs sont si nombreuses pour des branches si minces !

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Fleurs de cerisier au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Fleurs de sakura au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

Sakura au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

La balade au bord de la rivière Hinokinai s’achève alors sur des petits stands de nourriture du festival des cerisiers de Kakunodate. Le soleil commence à se coucher, et il est temps pour moi de rentrer.

Festival des cerisiers au bord de la rivière Hinokinai à Kakunodate

C’est ici que se termine mon weekend cerisiers japonais. Après un retour en bus de nuit beaucoup moins confortable que celui pour Akita, je suis rentrée à Tokyo afin de commencer comme il se doit ma visite de la capitale. De nouveaux endroits à découvrir ensemble nous attendent, à très vite !

Merci à mon formidable Papa pour l’appareil photo ♡

6 thoughts on “Rivière Hinokinai et cerisiers à Kakunodate”

  1. Coucou,

    Encore une bien belle ballade. Pour te protéger, mets toi à l’ombrelle comme les japonaises, qui vont toutes t’envier ta belle peau claire!
    Gros bisous,

    Tata Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *