Escapades nippones

Château de Hirosaki : parc et festival des cerisiers

Château de Hirosaki avec les cerisiers

Ça y est, j’écris aujourd’hui mon premier article pour mon blog Princesse Tokyo. Et je commence avec une série d’articles sur mon superbe weekend passé dans le Tōhoku du 28 au 29 avril ! Direction le château de Hirosaki et son parc pour le festival des cerisiers japonais.

Pour y aller, cela n’a pas été de tout repos. En effet, je n’ai pas opté pour la solution rapide avec le Shinkansen, mais plutôt pour quelque chose qui ne ferait pas trop mal à mon porte-monnaie. J’avais donc réservé mes billets au préalable avec la société de bus de nuit Willer Express, et malgré une mauvaise nuit le voyage jusqu’à Akita s’est très bien déroulé. Arrivée à 6h30 et 50 minutes d’attente avant le prochain train local en direction de Hirosaki, l’occasion de voyager un peu dans la campagne japonaise.

3 heures plus tard, me voilà enfin arrivée à Hirosaki dans la préfecture d’Aomori !

Une longue route jusqu’au parc

Après être sortie de la gare, aucun cerisier à l’horizon. C’est sur le chemin jusqu’au parc, qui représente environ 2 kilomètres de marche, que je croise mon premier spécimen. Un vrai cerisier japonais devant mes yeux et ce pour la première fois !

Cerisier à Hirosaki

Les fleurs comportent de nombreuses pétales comparé aux prochains cerisiers que vous découvrirez dans l’article. D’après ce que j’ai pu lire sur Internet, il est possible que ce cerisier soit une variété de yaezakura.

Fleurs de cerisier à Hirosaki

Sur toute la route jusqu’au parc, on peut retrouver en haut des lampadaires des branches de fausses fleurs de cerisier accrochées accompagnées d’une banderole. Celle-ci représente le château de Hirosaki ainsi que le nombre 100. C’était en effet le 100ème anniversaire du festival des fleurs de cerisier de la ville lors de mon passage !

Fleurs de cerisier et festival à Hirosaki

Après avoir passé une nuit entre chaud et froid dans une position inconfortable, je dois dire que le beau temps qui m’attend m’a complètement requinquée. Enfin, il n’aura été un allié que pendant une courte période, mais ça on en reparlera plus tard dans un prochain article… Donc toujours sur la route, peuplée de petits magasins en tous genres, je débouche un peu plus loin sur les abords du parc de Hirosaki.

Cerisiers et pétales volants

Les trottoirs sont peuplés de cerisiers en fleurs (variété de somei yoshino ici !), les pétales virevoltant au gré du vent. J’en arrive même à plisser les yeux pour arriver à y voir quelque chose. Elles finissent leur périple directement sur le béton des routes ou dans les douves du château de Hirosaki bordant le parc. Ce spectacle est exactement ce que j’attendais en venant dans cette ville, très réputée pour cette période de l’année. Le mélange de couleurs, l’enthousiasme des passants pour ces fleurs éphémères. Un vrai bol d’or frais qui m’a fait complètement voyager en l’espace de quelques secondes.

Cerisiers à Hirosaki

Fleurs de cerisier à Hirosaki

Au fur et à mesure que je m’approche du parc, la foule réunie autour des arbres s’agrandit. La plupart souhaitent poser à côté des cerisiers, mais d’autres sont à la recherche du meilleur angle pour immortaliser ces moments.

Et c’est à ce moment précis que j’ai réalisé ma photo préférée de… ben de toujours en fait. Pour être honnête, je n’ai jamais compris grand chose aux appareils photo alors un œil d’expert y verra sans doute des défauts. Mais je dois bien avouer que c’est pour le moment ma plus grande réussite selon moi. Et j’en suis très fière !

En continuant à avancer vers le parc, je déclenche encore et encore.

Sakura sur ciel bleu à Hirosaki

Cerisiers et pétales de sakura dans l'eau à Hirosaki

Pétales de fleurs de cerisier dans l'eau à Hirosaki

Quelques minutes plus tard, j’arrive finalement à la grande porte Ō-temon près du centre d’information touristique de la ville. Et c’est maintenant que le festival commence pour moi !

Parc de Hirosaki

Un flot continu de passants entre et ressort de l’une des cinq portes du parc du château de Hirosaki, la porte Ō-temon. Immense, elle est très difficile à photographier en large sans prendre en photo plus d’une dizaine de personnes. Un corbeau était même de la partie pour m’accueillir !

Ō-temon gate au parc de Hirosaki

Ō-temon gate au parc de Hirosaki

Ō-temon gate au parc de Hirosaki

Corbeau sur la Ō-temon gate au parc de Hirosaki

Entre les cerisiers arborant leurs fleurs roses et blanches de toute part et les petites échoppes du festival, je ne sais plus où donner de la tête. Je décide alors de faire le tour du parc avant de commencer la visite du château de Hirosaki. Je passe d’ailleurs devant le jardin botanique du château de Hirosaki qui aura droit à son article dédié tellement je l’ai adoré ! Sinon, vous reprendrez bien un peu de sakura non ?

Cerisiers en fleur au parc du château de Hirosaki

Cerisiers en fleur au parc du château de Hirosaki

Cerisiers en fleur au parc du château de Hirosaki

C’est dans cette petite rue que j’ai pu acheter de quoi manger le midi.

Festival des fleurs de cerisier du château de Hirosaki

Une bonne barquette de yakisoba et je suis repartie, direction le pont Sugi-no-Ohashi et la tour Hitsujisaru. Et pour ma part j’ai utilisé mes jambes !

Pont Sugo-no-Ohashi du parc du château de Hirosaki

Pont Sugo-no-Ohashi du parc du château de Hirosaki

Cerisier en fleurs au château de Hirosaki

L’éclairage n’était pas le meilleur pour mettre en avant ses atours, mais la tour Hitsujisaru s’en sort plutôt bien ! Autrefois, elle était utilisée en tour de guet pour repousser les ennemis du château.

Tour Hitsujisaru dans le parc du château de Hirosaki

Tour Hitsujisaru dans le parc du château de Hirosaki

Je passe ensuite par la porte sud intérieure afin de pouvoir rejoindre le château. Juste avant, un autre magnifique pont rouge m’attend, le pont Gejo-Bashi !

Pont Gejo-Bashi dans le parc du château de Hirosaki

Pont Gejo-Bashi dans le parc du château de Hirosaki

Et une fois le pont passé, j’aperçois une beauté à travers les branches…

Château de Hirosaki : le divin

Qui va là ?

Château de Hirosaki avec les cerisiers

Boum boum, boum boum. J’en ai eu le souffle coupé. Le château de Hirosaki est une vraie merveille. Je continue à avancer afin de prendre en photo ma muse sous tous les angles.

Château de Hirosaki avec les cerisiers

Château de Hirosaki avec les sakura

Rapprochons-nous encore un peu…

Boum. KO chef. Je cherche à photographier quelques détails de la structure.

Château de Hirosaki

Château de Hirosaki

Château de Hirosaki

L’ami corbeau est de retour !

J’avoue en avoir pris plein les yeux avec l’architecture du château de Hirosaki. J’ai eu l’occasion de visiter l’intérieur afin d’en apprendre un peu plus sur son histoire et y découvrir des objets de l’époque exposés. Pas de quoi casser trois pattes à un canard à l’intérieur, mais c’était tout de même sympathique. La partie payante autour du parc est très grande et me permet d’ailleurs d’avoir directement vue sur le Mont Iwaki !

Vue sur le Mont Iwaki du château de Hirosaki

Et c’est avec cette dernière photo que je clôture l’article sur le parc et le château de Hirosaki. D’autres articles viendront compléter très prochainement la série de mon weekend sakura, à très vite !

Merci à mon formidable Papa pour l’appareil photo ♡

15 thoughts on “Château de Hirosaki : parc et festival des cerisiers”

  1. Putainnn!!!!!!!! Je suis trop contente déjà que t’aies fais un blog c’est super !!!!! Ensuite les photos sont déjà bien t’en fais pas pour ça tu vas juste t’améliorer encore mais LA PHOTO avec le Mont Iwaki là ça devait être à couper le souffle c’est magnifiqueeeee ahhhh! J’ai hâte de découvrir le Japon avec ton blog

    1. Merci beaucoup Jas ça me fait super plaisir !!! J’espère pouvoir te faire découvrir plein de choses durant mon séjour ღゝ◡╹)ノ♡

  2. Tes photos sont superbes! Ton écriture au cordeau, c’est un vrai plaisir à lire. Découvrir les sakura une aussi belle année c’est une chance, je suis content pour toi!

    Je ne suis encore jamais allé au château de Hirosaki, mais ton article me donne clairement l’envie d’y faire un tour, merci beaucoup!! (et merci pour le clin d’œil ;))

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Ludo ! Je suis contente si ça a pu te donner l’envie de visiter cette ville, elle en vaut vraiment le détour. 🙂 J’espère que mes prochains articles te plairont tout autant !

    2. Bonsoir je ne peux pas voyager alors je rêve avec ces photos il faudrait pouvoir sentir le parfum des cerisiers on peut l’apercevoir le parfum ? jeux de mots

  3. Magnifique article, de même pour les photos accompagnées, je garde sous la main ça me donnera des idées quand j’y serai ~

  4. Bravo et merci pour ces superbes photos et pour les commentaires associés.
    Une promenade rafraîchissante dans un univers extraordinaire.
    Cela donne vraiment envie d’y aller et de se remplir de ce spectacle.
    Notre voyage pour le Japon est programmé pour le 23 mai, mais les cerisiers ne seront plus en fleurs, hélas!

    Merci encore pour ce très beau témoignage.
    François (un ami d’d’Alain votre père)

    1. Merci François pour votre commentaire ! Il m’a effectivement parlé de votre voyage, je vous souhaite de passer d’excellents moments au Japon 😀 D’ici là j’espère pouvoir vous faire voyager encore un peu !

    1. Merci beaucoup ! Cette ville est une vraie pépite, le seul point noir c’est que c’est trèèès loin de Tokyo ╥﹏╥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *